Final White.png

Méthodologie d’analyse de la vulnérabilité future des digues et barrages à la surverse en France à l’horizon 2050-2070

Introduction :

 

L’analyse des statistiques mondiales récentes [1] montrent que la surverse est la première cause de rupture des barrages en remblai, des digues fluviales de protection et des digues de canaux (Figure 1). L’importance de cette question est illustrée par l’activité actuelle de la profession : i) workshop international«Overflow erosion of embankment and concrete dams» organisé par EDF-CIH à Aussois en déc 2017, ii) lancement à la 87ème réunion annuelle de la CIGB en juin 2019 à Ottawa d’ un groupe de travail international « Overflowing and Overtopping Erosion » animé par EDF-CIH, iii) rédaction en cours d’un guide de « Recommandations pour la justification de la tenue à l’érosion des barrages et des digues fluviales en remblai », par un groupe de travail du Cfbr (Comité Français des Barrages Réservoirs), animé par ISL-Ingéniérie, Irstea et EDF-CIH.

Rapport bientôt disponible

Evaluation :

 

Evaluateur 1
Note (3+3+3=9) B

Le projet est pertinent et très actuel. La problématique du réchauffement climatique peut entrainer des variations hydrauliques qui vont impacter les ouvrages et les digues. Le contexte est clair et bien étayé. Les moyens mis en œuvre ne sont pas détaillés. La méthodologie mériterait d’être expliquée et justifiée par rapport à littérature pour bien comprendre le travail qui va être réalisé
Des détails sur le travail à réaliser et sur la méthodologie employée devront être fournis pour comprendre les approches choisies.