Final White.png

Cavités latérales

Introduction :

 

Dans le domaine côtier ou fluvial, les « cavités latérales » sont des ports, des criques, des bras morts, des zones à l’aval de blocs émergeants ou d’épis, ... Lorsque la vitesse du courant principal devient importante, le plan d’eau dans la cavité peut se mettre en oscillation de forte amplitude : on parle alors de phénomène de seiche. Ces seiches peuvent empêcher toute manutention portuaire, permettre une forte aération de l’eau et affecter les échanges de masse (nutriments, polluants, ...) entre l’écoulement principal et la cavité. Relativement peu d’études se sont cependant attachées à mesurer la forme prise par l’oscillation de la surface libre lors de ces seiches.

Evaluation :

 

Evaluateur 1

Note : A (3+3+4=10)

Le projet mobilise bien deux équipes du GIS HED². Il permet de faire un lien avec les travaux précédents des deux équipes et d’allier numérique et expérimental.
Les résultats des expériences sont bien détaillés et les points clés méritant une analyse numérique sont définis.
Le projet semble ambitieux pour un stage. Il faudra un encadrement solide au démarrage du projet
L’intérêt global pour le GIS  n’est pas forcément évident.

 

Evaluateur 2 

Note : B+ (4+3+3+=10)

L’objectif du projet est de faire des comparaisons entre des résultats expérimentaux, des données CFD, un modèle analytique et des données de la littérature sur des écoulements de seiches
Bon projet permettant de multiples comparaisons et un travail fondamental.

GIS - HED2 ®2020